Idées reçues gazon synthétique

Gazon synthétique : STOP aux idées reçues

En matière de Gazon synthétique, les préjugés ont la vie dure !
Expert en Gazon synthétique, nous avons jugé bon de rétablir quelques vérités trop souvent ignorées.
Nous allons donc répondre à quelques une d’entre elles afin d’y voir plus clair :
 

℘ Le gazon synthétique n’est pas écologique

Faux.  N’ayant plus besoin de tondre, d’arroser et d’utiliser d’engrais et autre produits chimiques, une pelouse synthétique contribue à la protection de l’environnement pour plusieurs raisons et notamment :

  • La préservation des nappes phréatiques grâce à la réduction de la consommation d’eau et de l’usage de produits chimiques.
  • L’amélioration de la qualité de l’air en réduisant l’usage de combustibles fossiles par la non utilisation d’outils thermiques (une tondeuse pollue en une heure autant qu’une voiture roulant à 100 km/h !).

Par ailleurs, de nombreux organismes privés et publics ont mené des études sur l’analyse des eaux de pluies recueillies après infiltration sur un terrain en gazon synthétique. Elles ont systématiquement démontré l’innocuité du gazon synthétique :

  • Aucune modification de la qualité de l’eau,
  • Aucune substance chimique dissoute provenant du gazon n’a été décelée.

 

℘ Le gazon synthétique est très chaud en été

Le gazon synthétique restitue de la chaleur car il s’agit d’un polymère (plastique), mais de façon plus ou moins importante.
En effet, la restitution de chaleur dépend du matériau utilisé, de la forme et de l’épaisseur de la fibre ainsi que de sa densité.
Donc selon leur type de construction, certains modèles de gazon synthétique restitueront bien moins de chaleur que d’autres. Ils seront chauds mais ce sera supportable pour les pieds !
 

℘ L’eau ne s’écoule pas bien en cas de fortes pluies

Faux. La pelouse synthétique est équipée de trous de drainage qui permettent d’assurer un écoulement rapide des eaux de pluie (60l/mn/m²).
 

℘ Le gazon synthétique peut provoquer des allergies

Faux. Non seulement le gazon artificiel est non-allergène mais il est aussi la solution idéale pour les personnes allergiques aux graminées…
Il permet de supprimer l’eczéma allergique de contact à l’herbe (ou Dermatite de contact allergique), de réduire les allergies aux pollens de l’herbe et d’éviter les réactions allergiques dues aux insecticides, engrais et pesticides pulvérisés sur une pelouse naturelle.
 

℘ Le gazon synthétique reste toujours couché

Pour que le gazon artificiel reste droit, il doit-être fabriqué en respectant certaines proportions entre la hauteur de la fibre, son épaisseur et sa densité.
Ainsi, si la hauteur de la fibre est trop haute (plus de 42 mm), ou si la densité n’est pas adapté à l’utilisation prévue, votre gazon artificiel aura tendance à rester couchée.
 

℘ Le gazon synthétique n’est pas doux au toucher

Cela dépend du matériau utilisé pour construire la fibre (polyéthylène ou polypropylène), ainsi que de la forme et de l’épaisseur de la fibre.
Le gazon synthétique fabriqué avec des fibres en polyéthylène (qui assure souplesse et douceur du brin), offre le meilleur confort d’utilisation.
 

℘ Le gazon synthétique n’est pas sécuritaire pour les jeunes enfants

Le gazon synthétique est une surface permettant la pratique de tout type de jeux. C’est pourquoi de nombreuses écoles et crèches l’utilisent sur certains espaces réservées aux enfants.
 

℘ Le gazon synthétique est brillant au soleil

La brillance d’une pelouse artificielle dépend de la qualité de la fibre utilisée (polyéthylène ou polypropylène), de sa hauteur et de la densité.
Une fibre « bas de gamme » et trop haute restera couchée, et par réflexion de la lumière, brillera.
A l’inverse, un gazon synthétique construit avec des fibres de qualité et parfaitement dimensionnées, tant dans sa hauteur que dans sa densité, ne brillera pas !


Les nombreuses évolutions intervenues ces 20 dernières années permettent à la pelouse synthétique d’être aujourd’hui de plus en plus utilisée en remplacement de l’herbe naturelle.